Samedi 23 septembre, 2017,  20:21:16   
Vegeal - Trucs - Vegeal - Astuces - Vegeal - Trucs - Vegeal - Astuces - Vegeal - Trucs - Vegeal - Astuces - Vegeal - Trucs - Vegeal

Trucs et astuces pour la culture à la verticale

Suggestions pour les réservoirs de nutriments

Pour une bonne autonomie avec les kits multi-tours de type VGK ou TOM, il est préférable de choisir un réservoir de grande contenance. Un minimum de 60 litres est recommandé, surtout pour les kits de plus de 2 tours. Il y a des kits de 6, 8 ou 10 tours, voire plus, et dans ce cas, un grand nombre de plantes demandent une plus grande quantité d'eau. Un gros avantage de la culture hors sol est une grande économie d'eau, car contrairement à la culture en sol traditionnelle, il n'y a que très peu de pertes, avec une évaporation minime, pas de ruissellement, etc... Cependant, un grand nombre de plantes demande une bonne quantité d'eau.

 

Les petites pompes submersibles sont parfaitement capables d'irriguer une dizaine de tours, voire une douzaine, si on leur facilite la tâche en minimisant la hauteur de remontée d'eau qu'on leur demande. Ces pompes permettent une hauteur de remontée d'eau d'environ 1m65 et c'est la hauteur totale des tours. Le tube d'irrigation se trouvant à cette hauteur, la pompe donne son débit minimum et l'effort est maximum.

 

Il est souhaitable de mettre le réservoir sur un piédestal pour surélever l'ensemble, ce qui réduit la demande sur la pompe et augmente son débit, tout en réduisant ses efforts (meilleure durée de vie).

 

Beaucoup de récupérateurs d'eau de pluie sont sur un piédestal, souvent d'une hauteur de l'ordre de 33cm, ce qui est très convenable pour augmenter l’efficacité de la pompe.

 

Avec d'autres types de réservoirs, comme les fûts bleus en polyéthylène, très communs dans les jardins, ou les grosses poubelles en plastique, un simple piédestal fait de parpaings en ciment fait l'affaire. Il faut compter sur un poids important, car pour un réservoir de 200L, il y a au moins 200kg sur le piédestal. Il faut donc quelque chose de solide et stable. Pensez aux coups de vent également.

 

La plupart des parpaings font 20cm de hauteur, donc un arrangement de ces blocs permet de faire un piédestal pas cher (moins de 2 Euros pour 2 parpaings), d'une hauteur de 20cm avec 2 ou 3 parpaings, ou près de 40cm avec 2 couches de parpaings.

 

Il n'est probablement pas bon d'essayer d'aller plus haut, car tout devient plus sensible au vent et la stabilité en souffre.

 

Dans tous les cas, il faut s'arranger pour que la hauteur totale du piédestal plus le réservoir soit un peu en dessous de la hauteur totale des tours, pour que le tube poly d'irrigation tombe directement dans le réservoir sans remonter avant d'y entrer.

Démarrage des jeunes plantes dans les blocs alvéolés

Il faut bien penser aux types de plantes qui vont être préparées dans les blocs alvéolés flottants de démarrage. Toutes les plantes n'ont pas la même vitesse de croissance et taille. Par exemple il ne faut que 3 ou 4 semaines pour faire des jeunes pousses de salades, alors qu'il peut falloir près de 2 mois pour que les transplants de tomates ou poivrons soient prêts. De plus, les jeunes pousses de salade sont bien plus petites que celles des tomates, poivrons ou basilic lorsqu'elles sont prêtes pour le transplant dans les tours, donc il est préférable d'avoir plus d'un kit de démarrage de plantes s'il y a une variété de types de plantes de ce genre.

 

Les blocs alvéolés ont d'habitude 20 cellules (voir dans les accessoires), et des blocs de 25 cellules sont aussi disponibles. Un seul de ces blocs n'est pas suffisant pour préparer le nombre de plantes total d'un kit de plus de 2 tours, surtout si les tours ont 4 ou 5 pots au moins.

 

Pour référence, un VGK16 comprend 4 tours de 4 pots, ce qui fait 64 emplacements de plantes, et si on compte les pots collecteurs, dans lesquels on peut mettre encore 1 à 5 plantes supplémentaires, par pot, on se rend vite compte qu'un kit de démarrage n'est pas suffisant pour tout faire d'un seul coup. Mais c'est pas grave, car cela permet aussi d’étaler la plantation dans le temps, pour éviter d’être submergé par trop de récolte en même temps.

Astuce pour la culture des salades

Les salades poussent plus vite que la majorité des autres plantes, et si beaucoup de plants de salade sont plantés en même temps dans les tours, cela fait trop à consommer d'un coup. Il faut donc penser un peu en avance et étaler la mise en pot des jeunes pousses de salade un peu dans le temps pour que la récolte soit elle aussi étalée dans le temps. Il est possible de laisser quelques emplacements de plantes vides dans quelques tours en prévision d'y mettre des salades plus tard, ce qui permet d'assembler et planter plus de tours même si on n'a pas assez de jeunes pousses pour tout remplir. Les salades ou autres petites plantes sont assez faciles à planter dans les tours déjà installées, il suffit de se faire un petit peu de place le moment venu en écartant un peu le substrat dans l'emplacement pour y glisser une jeune pousse. Lorsqu'une salade est récoltée en entier quand elle est prête, on peut l'arracher avec ses racines, ce qui non seulement lui permet de survivre plus longtemps avant d'être consommée, mais le trou laissé par la plante arrachée est libre pour y mettre une autre jeune pousse tout de suite. En préparant des salades dans les cellules qui deviennent vacantes dans le bloc flottant aussitôt qu'elles sont transplantées, il est possible de récolter une salade chaque mois environ.

 

Une autre astuce qui peut être très utile et même sembler anodine, est de ne pas arracher une salade d'un seul coup lorsqu'elle est considérée prête à récolter, mais de commencer à cueillir les feuilles suffisamment matures avant que la salade entière le soit, et de continuer ainsi en prenant les feuilles du pourtour, qui sont prêtes avant celles du cœur. Ceci permet de récolter bien plus que la valeur d'une seule salade, sur la même plante, et donc d'en planter moins et moins souvent, tout en récoltant beaucoup plus. La récolte peut se poursuivre jusqu’à ce que la salade monte et les feuilles se réduisent en taille et changent de goût.

 

En récoltant des feuilles de salade au dernier moment avant de laver et consommer, il n'y a pas plus frais et la teneur en vitamines est au maximum.

 

Bon a savoir: Lorsqu'une salade est coupée pour la récolte, elle commence à mourir à partir de ce moment, et pour essayer de survivre le plus longtemps possible, elle consomme les vitamines contenues dans ses feuilles. En vivant sur ses réserves de cette façon, elle peut tenir plusieurs heures, mais après 5 à 6 heures, la teneur restante en vitamines est minimum et quasiment épuisée. Ce qui veut dire que lorsque l'on achète une salade de la veille dans un magasin, elle ne contient plus de vitamines et n'est plus aussi nutritive qu'elle est sencée l’être.

 

Assemblage et plantation des kits VGK et TOM

Il n'est pas obligatoire d'assembler et planter un kit VGK en entier d'un seul coup. Lorsque l'on prépare ses propres jeunes pousses, il est plus facile d’étaler dans le temps cette plantation, surtout si le kit de démarrage n'a pas assez de cellules pour préparer toutes les plantes pour remplir toutes les tours d'un coup.

 

Il est simple d'assembler et planter une seule, ou deux tours, et attendre un peu pour les autres. Il suffit de ne pas installer les microtubes d'irrigation pour les tours qui ne sont pas encore plantées. Ceci implique de ne mettre en place les microtubes qu’après avoir fini de planter les tours, juste avant de mettre en eau. En ne mettant en place que les microtubes des tours plantées, les autres ne seront pas arrosées.

 

Par exemple un VGK16 de 4 tours, peut très bien être installé en deux temps, en ne mettant en service que les deux premières tours et les deux autres plus tard. Les microtubes régulent le débit d'eau par leur taille, et il n'y aura quasiment pas de différence de débit d'arrosage, qu'il y ait deux tours, ou bien dix. 

 

Login Client

Se souvenir

Vide

Vegeal est revendeur HANNA
Inscription Paypal facultative
FREDONCA